#4746
Xavier (X-RAY)
Maître des clés

Effectivement avoir une entrée d’eau dans son coffre ou pire au pied de son mât est pour le moins insupportable et il faut se battre …Premier acte : analyse. Est-ce de l’eau douce ou salée ? Vider entièrement le coffre puis trouver un compère qui se chargera d’arroser copieusement à coups de seaux d’eau ou au jet pendant qu’allongé au fond, capot refermé et muni d’une lampe on découvre le fautif. Est-ce le joint du capot ou les bagues qui sont en cause? Deuxième acte: Réaction. Rien de plus facile que de changer le joint . Nettoyage à l’acétone puis choix crucial d’un joint adhésif de qualité . il doit être de la largeur exact de l’encoche et surtout pouvoir faire les courbes sans couper. L’oiseau rare existe. Au début l’épaisseur du joint rend la fermeture un peu dure mais très rapidement tout va rentrer dans l’ordre et vous n’aurez plus d’entrée d’eau intempestive. Si au contraire ce sont les bagues sont en cause celà implique sans doute une sortie de l’eau et la dépose des safrans. Cette opération avait très bien été décrite dans un précédent post à retrouver… Bonne lecture.

PS: le pire à faire sur le  joint-soufflet du mât serait de mettre du sika transparent. Oui , mais non ! Cet excellent produit attaque copieux l’alu . Électrolyse garantie: Rhaaaaa… un mât nu coûte un bras